Terre des hommes

Depuis plusieurs mois, en partenariat avec Terre Des Hommes, ReLAIS travaille sur un projet de lutte contre les accidents liés à la soude caustique.

La fondation Terre des hommes (TdH), présente en Guinée depuis plus de 25 ans, est une organisation non gouvernementale d’aide à l’enfance meurtrie, sans préoccupation d’ordre politique, confessionnel et racial.

L’idée de ce projet de soins spécialisés prit forme avec des expériences en 2010-2011 en matière d’assistance à la prise en charge des enfants souffrant de sténose de l’œsophage, maladie liée aux accidents de la soude caustique.

La sténose caustique de l’œsophage est un réel problème de santé publique en Guinée. Pour cause, des accidents fréquents dus a l’absorption des produits ou des boissons composés de soude caustique par les enfants. Estimés entre 100 à 300 cas, ils provoquent d’importantes lésions des lèvres, de la bouche et de la langue. Ils sont aussi à la base des lésions d’œsophage formant une sténose totale ou partielle. Cette sténose empêche l’alimentation et l’hydratation normale des enfants victimes, conduisant à une malnutrition sévère dont la suite peut être dangereuse à moyen ou long terme. Ces inhalations sont souvent la cause d’une absence de disposition sécuritaire liée à la manipulation de la soude caustique dans les familles et les ateliers où sont fabriqués les produits issus de la soude caustique (savons, détergent, teinture, etc.)

La partie féminine de la population (femmes et jeunes filles) se trouve être la plus concernée par ces activités génératrices de revenus, surtout dans les milieux démunis. Ces activités se réalisent dans un dispositif où les conditions de sécurité nécessaires ne sont pas réunies, pour mettre les enfants à l’abri de l’ingestion accidentelle de ces produits chimiques. En effet, ces enfants passent une grande part de temps à proximité de ces lieux de fabrication, de stockage et de manipulation de la soude et des produits extrants.

C’est ainsi que la fondation Terre des Hommes, dans le cadre de son vaste programme d’assistance aux adolescents et enfants touchés par les accidents de la soude caustique dans plusieurs régions de la Guinée, a tissé un partenariat avec l’ONG ReLAIS, spécialisée dans le renforcement de capacités des associations et des initiatives sociales. Cette collaboration consiste à l’identification et à la formation de femmes productrices de savons et de tissus teints en vue de les accompagner dans ces activités génératrices de revenus. Le but de cette action est aussi de les appeler à de nouvelles pratiques de fabrication, dans un environnement plus sécurisé pour leur famille et plus solidaire envers les femmes déjà victimes des accidents domestiques liés à la soude caustique.

La convention pour la mise en œuvre de cette deuxième phase du volet communautaire de ce projet a été signé en septembre 2016 et doit se poursuivre jusqu’au mois d’avril 2017. Les activités couvrent trois régions administratives: Mamou, Labé et N’zérékoré.

 

logo_TdH